26 70 26
Croix-Rouge Luxembourgeoise

Rapport d’activités 2016 : Des réponses de qualité pour la prise en charge des clients

HE_057_rapport-annuel-2016_9juin17_Cover

Lors de la présentation du rapport d’activités, les membres du réseau de soins HELP ont présenté les activités et développements de HELP en 2016. Durant l’année passée, HELP a maintenu son engagement d’offrir des aides et soins de qualité dans tout le pays, tous les jours à toutes les personnes vulnérables.

12 576 bénéficiaires, 1 123 collaborateurs, deux chiffres-clefs qui montrent que le réseau d’aides et de soins HELP est resté en 2016 un acteur d’importance du secteur des aides et soins.

« En tant que réseau, nous avons réussi à maintenir en 2016 notre engagement qui est d’offrir des aides et soins de qualité dans tout le pays, tous les jours, à toutes les personnes vulnérables. », affirme d’entrée de jeu Paul Bach, président de HELP. 828 000 heures d’aides et de soins ont été comptabilisées dans le cadre de la prise en charge par l’assurance dépendance (839 000 en 2015). Cette baisse de 1,5% du volume d’heures prestées s’explique par les changements, intervenus depuis 2015, notamment par une baisse des prestations accordées par l’assurance dépendance. En 2016, 562 000 actes infirmiers ont été prestés, soit une hausse de 3% par rapport à 2015. Par contre, les actes de kinésithérapie étaient au nombre de 35 000, soit une diminution de 10% par rapport à 2015.

Parallèlement aux aides et soins à domicile, HELP dispose de huit centres de jour qui ont accueilli 363 personnes pour un total de 32 274 journées d’accueil. Les centres de jour sont un lieu d’encadrement, d’activation de l’autonomie et de vie sociale répondant très spécifiquement aux besoins des bénéficiaires tout en garantissant la continuité des soins.

En complément aux soins à domicile, HELP propose le système d’appel et d’assistance HELP24. Fin 2016, 929 clients profitaient de l’équipement HELP24 pour rester chez eux en toute sécurité et autonomie. « Pour que toutes les personnes vulnérables et désireuses d’en profiter puissent y avoir accès, nous avons mis en place un fonds social depuis le printemps 2017. », explique Paul Bach. « Ce fonds est destiné à couvrir des frais liés à l’utilisation des dispositifs HELP24, non pris en charge par les instances publiques, pour les usagers qui ne disposent pas des revenus nécessaires et pour lesquels le dispositif HELP 24 s’avère être la réponse la plus adéquate pour un maintien à domicile en toute sécurité. »

Couverture du rapport d'activités 2016Offrir des activités et loisirs parallèlement aux soins 

L’un des axes de développement de HELP l’année passée a été la mise en place de deux nouveaux clubs senior afin de maintenir le lien et la participation sociale des personnes actives de 50 ans et plus. Les activités sont diverses et favorisent l’activité physique, culturelle et artistique et l’apprentissage ou le partage de compétences. Après avoir mené des pourparlers avec les communes de Esch-sur-Alzette et Junglinster, HELP compte désormais deux clubs senior supplémentaires dans son réseau. « Les clubs senior jouent un rôle essentiel dans le maintien d’une vie sociale active. Ils s’adressent à des personnes de 50 ans et plus, et sont demandeurs d’activités variées et diverses. Celui de Esch-sur-Alzette met l’accent sur l’interculturalité et celui de Junglinster sur l’intergénérationnel. », explique Paul Bach.

Afin de favoriser le vieillissement actif, quels que soient l’âge et l’état de santé, HELP propose également des activités et des loisirs à ses bénéficiaires. Ce service connaît un succès croissant. En 2016, 107 personnes ont participé à des séjours, 111 à des excursions, 121 à des événements, 729 à des fêtes organisées avec les antennes d’aides et de soins, et 480 aux séances de Kino a Kaffi ou Kino mat Haerz.  Le taux de participation aux activités prouve l’impact positif sur le bien-être des personnes prises en charge au sein de l’institution. L’activité du service connaît une croissance du nombre de participants, notamment pour les Kino a Kaffi et les séjours.

Inquiétude pour l’avenir

Les membres du réseau HELP ont apporté un travail de qualité ainsi qu’entière satisfaction à leurs bénéficiaires en 2016. Le travail fourni par les collaborateurs est à l’origine du fait que 98% des clients HELP recommanderaient les services de HELP à leurs amis et proches. Toutefois, le conseil d’administration HELP exprime son inquiétude quant au développement futur dans le secteur des aides et soins à domicile.

« Nous avons consenti des efforts et affirmé notre plein engagement envers nos clients mais aussi envers nos collaborateurs. Nous attachons de l’importance à un travail de qualité ainsi qu’à l’épanouissement de nos équipes de professionnels. Toutefois, nous souhaitons rester vigilants : nous ne sommes toujours pas sereins quant au développement futur des modalités de financement et donc à l’impact que cela pourra avoir sur la qualité des soins ainsi que sur les conditions de travail de nos collaborateurs. », tient à préciser Paul Bach. La future réforme de l’assurance dépendance, dont l’entrée en vigueur est annoncée pour le 1er janvier 2018, ne rassure pas les membres du réseau HELP.

Le rapport d’activités 2016 est téléchargeable sur www.help.lu/nos-publications